Références en Etude d'impact environnementale et sociale

Tadjikistan - Centrale hydroélectrique de Rogun

Étude d'impact social et environnemental pour la Centrale hydroélectrique de Rogun - Tadjikistan

La Centrale hydroélectrique de Rogun fut initialement conçue sous l'ancienne Union soviétique en tant que partie d'une cascade située le long de la Rivière Vakhch. La construction démarra en 1976 et se poursuivit jusqu'en 1990 ; une grande partie des travaux de génie civil furent achevés à cette époque (en particulier, les structures souterraines). Entre 1990 et 2011, bon nombre des structures furent détruites en raison de la guerre civile, d'inondations et à la suite d'un tremblement de terre. La Centrale hydroélectrique de Rogun se situe à environ 110 km, par la route, de Douchanbé, quelques kilomètres en amont du barrage et de la centrale électrique actuels de Nurek.

Le Plan d'action de réinstallation (RAP) a été préparé pour l'Étape n° 1 et l'étude d'impact environnemental et social (EISE) globale, incluant le cadre stratégique de réinstallation, a été préparé pour l'étape n° 2.

Etape n°1

  • Cote de la crête du barrage : 1 120 m asl
  • Hauteur du barrage : 160 m
  • Niveau d'exploitation du réservoir : 1 110 m asl
  • Réservoir au niveau normal de retenue : inconnu
  • Sera exploitée quasiment comme une centrale au fil de l'eau
  • Capacité totale installée : 240 MW

Etape n°2

  • Cote de la crête du barrage : 1 300 m asl
  • Hauteur du barrage : 335 m
  • Niveau d'exploitation du réservoir : 1 290 m asl
  • Réservoir au niveau normal de retenue : 170 km²
  • Sera exploitée en tant que système de stockage
  • Niveau le plus bas admis pour l'exploitation du réservoir : 1 185 m asl
  • Capacité totale installée : 3600 MW
  • Volume total du réservoir : 13,3 km³

Une étude d'impact environnemental et social (EIES) pour l'étape n° 1 et l'étape n°2, incluant :

  • L'étude et l'analyse des impacts sociaux
  • La mise en place de la procédure de participation du public
  • La définition d'un cadre stratégique de réinstallation
  • Un Plan de réinstallation pour l'Étape n° 1
  • Un Plan de gestion social et environnemental (PGES)
  • Un Plan de suivi social et environnemental
  • Un Plan d'intervention en cas d'urgence

L'EIES de Rogun a été différente de celles menées pour la plupart des autres projets, dans la mesure où la construction, et le processus de relogement, ont débuté des années auparavant, et où les travaux de construction étaient en cours pendant la préparation de l'EISE. Il a fallu contrôler les questions de sécurité, de santé et environnementales (SSE) liées à la phase de construction et il a été préparé une proposition d'amélioration, dont un plan détaillé pour le suivi et la gestion des questions de SSE. En outre, il a été impossible de préparer le relogement suivant la méthode « habituelle » ; le plan devait tenir compte d'un processus continu et s'y intégrer, et les opérations de relogement déjà réalisées devaient faire l'objet d'une vérification.
Naldeo SAS est intervenu en tant que sous-traitant de Pöyry Energy Ltd.

Maitre d'ouvrage

OSHPC "Barki Tojik"
Réalisation : 2011 - 2012

La réponse naldeo

Notre expertise
Notre approche
:: Comète :: Agence de communication Lyon